Pendant la saison du rhume et de la grippe, respirez mieux!

Inspirez. Expirez. Respirer profondément pour remplir nos poumons d’oxygène frais et vital est quelque chose que nous considérons généralement comme acquis. Ce n’est que lorsqu’un problème respiratoire nuit à notre respiration que nous apprécions pleinement la capacité de le faire librement et facilement. Avoir à se battre pour respirer en raison d’une inflammation, d’une toux, d’une production excessive de mucus ou d’une réponse auto-immune à des allergies ou à des toxines est certainement l’une des expériences les plus désagréables de la vie.

Respirer est non seulement essentiel pour vivre, mais lorsque la respiration est effectuée correctement, elle contribue à une meilleure santé globale. Comme le dit Andrew Weil, l’éducateur bien connu en médecine naturelle, « Pratiquer régulièrement une respiration consciente peut calmer et énergiser et même aider aux problèmes de santé liés au stress variant des attaques de panique aux désordres digestifs ».1 Évidemment, nous ne pouvons atteindre ces niveaux élevés de respiration tant que nous ne respirons pas facilement. 

Les conditions respiratoires

Il existe de nombreuses conditions respiratoires qui peuvent nuire aux capacités pulmonaires des humains. Trois des principales conditions sont les maladies pulmonaires obstructives chroniques (MPOC) : la bronchite, l’asthme et l’emphysème. 

La bronchite – La bronchite est une condition des poumons où les bronches deviennent enflammées et obstruées. L’inflammation associée aux bronches peut entraîner des complications respiratoires en raison de l’excédent de muqueuses, de toux, de fièvre, de mal de gorge, de frissons et de grelottements.

La bronchite peut être de deux formes : aiguë et chronique. Les infections, les rhumes ou les grippes sont des causes courantes de la bronchite aiguë. De façon générale, la bronchite aiguë se guérit en quelques semaines, mais peut entraîner des conditions plus graves comme la pneumonie.

La bronchite chronique ou récurrente est surtout courante chez les personnes souffrant d’allergies, celles travaillant à des postes où les conditions respiratoires sont malsaines, et chez les fumeurs. La bronchite chronique rend également plus difficile l’échange de l’oxygène dans les poumons, ce qui peut causer un stress sur le cœur. 

L’asthme – L’asthme est une maladie des poumons qui nuit aux voies respiratoires, souvent sous forme « d’attaque » soudaine. Habituellement, l’asthme signifie que le système immunitaire du corps réagit à un allergène en tant que menace causant de l’inflammation et de l’hypersensibilité des voies respiratoires. Lorsque les bronches deviennent enflammées et remplies de muqueuses, il peut y avoir une attaque d’asthme qui aggrave l’inflammation.

Les personnes souffrant d’asthme éprouvent souvent une difficulté à respirer, en plus de tousser, d’avoir une respiration sifflante et de ressentir un serrement de la poitrine pendant un épisode d’asthme. Ces symptômes surviennent lorsque les muscles autour des bronches se resserrent, limitant le débit d’oxygène.

Il existe deux types d’asthme : allergique et non allergique. L’asthme allergique peut être causé par un allergène, notamment de la moisissure, des allergènes alimentaires (par exemple les produits laitiers et le blé), les squames d’animaux, les produits chimiques ou les polluants. L’asthme non allergique peut être déclenché par une bronchite, des changements de température, le stress et une faible glycémique, ou il peut être de nature génétique provenant d’une génération précédente.

L’augmentation de la pollution atmosphérique sur la terre est associée à une récente augmentation de l’incidence de l’asthme.2
Une attaque d’asthme peut devenir une forme d’emphysème si elle demeure non traitée, et elle peut également constituer un danger de mort en raison de son obstruction à la respiration. Il est important de faire diagnostiquer l’asthme par un médecin ou un professionnel de la santé afin d’obtenir un traitement approprié. 

L’emphysème – L’emphysème est une maladie pulmonaire associée à la fumée de tabac ou à l’exposition à la pollution. Les gens souffrant d’emphysème ont des alvéoles endommagés – les petites cavités d’air situées dans les poumons. Ces dommages réduisent l’élasticité des poumons ce qui, par conséquent, rend l’expiration difficile et nuit à l’échange d’oxygène. Les conséquences typiques de l’emphysème sur la santé comprennent l’essoufflement, la toux, une respiration sifflante, des infections pulmonaires et une inflammation générale des poumons.

Les autres conditions respiratoires comprennent les suivantes :

Le rhume simple – Le rhume simple est une infection virale des voies respiratoires supérieures qui survient habituellement à l’automne ou à l’hiver. Le virus le plus courant qui cause le rhume simple est le rhinovirus. Les symptômes d’un rhume simple comprennent souvent de la congestion, un mal de gorge, de la toux et des éternuements. Un rhume qui se prolonge peut se transformer en bronchite ou en infection des sinus. 

La grippe de type A – La grippe de type A, ou « la grippe » tout court, est une infection virale des voies respiratoires. La grippe est extrêmement contagieuse, se propage par les éternuements et la toux, pénètre dans le corps par les voies respiratoires. Ses symptômes sont semblables à ceux du rhume simple – une gorge sèche et de la toux, de la congestion, des douleurs musculaires, de la fatigue, des sueurs chaudes et froides – mais, habituellement ils durent plus longtemps, parfois jusqu’à 2 semaines.

Les allergies – Les réactions allergiques peuvent survenir lorsque le système immunitaire surréagit à une substance normalement non toxique, endommageant ainsi le corps.

Il existe de nombreuses substances qui peuvent entraîner une réaction allergique chez les humains : les moisissures, la poussière, le pollen, les métaux, les poils et les squames d’animaux, les morsures d’insectes, certains aliments (par exemple, les noix, les produits laitiers, le blé) et les produits chimiques. Les effets secondaires des allergies comprennent la congestion, la respiration sifflante, la toux, les troubles de respiration et de déglutition, les éruptions cutanées, les yeux et la peau qui démangent et la fatigue. Certaines allergies sont saisonnières, la plus connue étant le rhume des foins. Les symptômes du rhume des foins sont très semblables à ceux du rhume simple, mais ont tendance à durer plus longtemps. 

La pneumonie – La pneumonie est une autre condition inflammatoire des poumons, touchant principalement les alvéoles. La pneumonie est principalement causée par des infections virales ou bactériennes (ou une combinaison des deux), surtout par la bactérie Streptococcus pneumoniae. Le virus de la grippe et le rhinovirus sont également des causes courantes de la pneumonie. Les symptômes de la pneumonie peuvent comprendre la toux, la fièvre, des frissons, des douleurs à la poitrine et de la difficulté à respirer ou une respiration courte.

Respir-First est utile pour alléger un certain nombre de conditions liées à la respiration:

  • Soulager la bronchite
  • Soulager le rhume et la grippe
  • Soulager la toux sèche
  • Aider à contenir la toux
  • Soulager les allergies saisonnières
  • Soulager l’excédent de muqueuses
  • Tonifier (stimuler) les poumons faibles
  • Soulager l’irritation des muqueuses orales et pharyngiennes
  • Soulager l’irritation de la gorge
  • Renforcer le système immunitaire