La puissance de la nutrition

Depuis des millénaires, l’homme compte sur les attributs innés de l’alimentation pour favoriser sa santé et sa longévité. À partir du soutien au développement musculaire par un régime riche en protéines à la lutte contre les effets néfastes du scorbut ou du rachitisme grâce aux agrumes et aux produits laitiers, nous avons appris à respecter la puissance de la nutrition. Même dans la société actuelle, où tout va très vite, où l’on mange à la sauvette, où l’on consomme des collations aux ingrédients trop transformées et des fruits et légumes cultivés dans des conditions souvent peu idéalesi, nos besoins pour ces nutriments vitaux sont probablement plus élevés que jamais. C’est pourquoi de nombreuses personnes choisissent de compléter leurs besoins alimentaires à l’aide de suppléments naturels, notamment les protéines en poudre, la vitamine C et la vitamine D. Mais, parmi la vaste gamme de suppléments nutritionnels actuellement sur le marché, un composé en particulier continue de passer largement sous le radar du grand public, malgré des milliers d’années d’usage fidèle ainsi que des milliers d’études cliniques. Il s’agit de la curcumine.

La curcumine, qui est dérivée de l’épice curcuma et qui représente environ 3 % de la planteii, est utilisée traditionnellement depuis longtemps en Inde, où elle était et continue d’être utilisée pour traiter de nombreux problèmes, à partir des douleurs articulaires aux allergies en passant par l’asthmeiii. Bien entendu, lorsque plusieurs substances potentiellement utiles sont soumises à un examen scientifique minutieux, elles commencent à pâlir puisqu’elles ne sont pas à la hauteur du battage médiatique. Cependant, dans le cas de la curcumine, les décennies de recherche sur les prétendus bienfaits de cet extrait semblent ne faire qu’accroître son utilisation potentielle pour de nombreuses affections parmi les plus courantes (et les plus préoccupantes) d’aujourd’hui. En plus des allégations précédentes de soulagement de l’inflammation chronique et de soutien de l’immunité, la curcumine s’est également avérée être un puissant antioxydantiv, et des recherches en cours explorent son rôle potentiel dans de nombreux états de santé.

Si tout cela semble trop beau pour être vrai, eh bien, pour de nombreux suppléments de curcumine sur le marché, ça peut être le cas. Le « piège » dans tout ça, c’est que malgré sa pléthore de bienfaits potentiels pour la santé, la curcumine possède une très faible biodisponibilité. Par conséquent, lorsqu’on ingère un supplément de curcumine standard, une très petite partie de l’extrait est absorbée pour atteindre la circulation sanguine et exercer ses effets. Puisque la curcumine est un composé liposoluble, elle a du mal à être digérée et absorbée efficacement dans un environnement essentiellement aqueux. Pour contourner ce problème, certains fabricants de suppléments alimentaires conditionnent leurs capsules de curcumine avec une petite quantité de poivre noir. Tout comme l’ajout d’un peu de poivre à votre nourriture vous aide à digérer votre steak, il favorise l’absorption de la curcumine. Jusqu’à un certain point. La curcumine à spectre complet de SISU aborde la question de manière un peu différente. Grâce à son extrait de curcumine exclusif Nova SOL®, la barrière d’absorption est traitée par l’utilisation d’un procédé breveté par lequel une poudre de curcumine à 95 % est encapsulée dans de minuscules sphères hydrosolubles appelées micellesv. Ce procédé permet d’améliorer la biodisponibilité et donc de libérer le pouvoir antioxydant de cet incroyable nutriment.vi

 Contrairement à beaucoup d’autres « remèdes naturels » sur le marché, la curcumine offre vraiment une combinaison unique d’utilisation traditionnelle et de mérite scientifique. Cependant, comme pour de nombreux autres suppléments, son utilité semble largement dépendre de l’utilisation d’une forme de grande qualité. Grâce à la Curcumine à spectre complet de SISU, vous pouvez obtenir le meilleur des deux mondes.