La santé mentale et les intestins

La santé mentale est encore plus pertinente aujourd’hui que jamais. Qu’il s’agisse de santé, de finances, de famille, d’emploi ou de bien d’autres choses encore, un grand nombre de personnes sont aux prises avec des problèmes de santé mentale. En fait, lorsque les Canadiens atteignent l’âge de 40 ans, un sur deux souffre ou a souffert d’une maladie mentale1.

Si nous pensons que tout est dans la tête, une grande partie est en fait dans nos tripes. Lorsque vous avez des « sensations intestinales », une « réaction intestinale » ou des papillons dans l’estomac, vous recevez probablement des signaux de votre deuxième cerveau, celui qui se trouve dans vos intestins.

Ce deuxième cerveau est également appelé système nerveux entérique et il contient plus de 100 millions de cellules nerveuses qui tapissent le tractus gastro-intestinal à partir de l’œsophage jusqu’au rectum. Le système nerveux entérique comprend des circuits neuronaux qui contrôlent les fonctions motrices, le flux sanguin local, la sécrétion et le transport des muqueuses. Il module les fonctions immunitaires et endocriniennes et possède des connexions bidirectionnelles étendues avec le système nerveux central2.

Ce cerveau intestinal ne fonctionne pas comme le cerveau du crâne. « Son rôle principal consiste à contrôler la digestion à partir de la déglutition jusqu’à la libération d’enzymes qui décomposent les aliments, en passant par le contrôle du flux sanguin qui contribue à l’absorption des nutriments jusqu’à leur élimination », explique le docteur Jay Pasricha, directeur du Centre de Neurogastroentérologie de Johns Hopkins, dont les recherches sur le système nerveux entérique ont attiré l’attention internationale. « Le système nerveux entérique ne semble pas capable de penser comme nous le faisons normalement. Mais, il communique avec notre grand cerveau – avec de profonds résultats ». Le système nerveux entérique peut déclencher de grands changements émotionnels chez les personnes atteintes du syndrome du côlon irritable (SCI) et des problèmes intestinaux fonctionnels, notamment la constipation, la diarrhée, les ballonnements, les douleurs et les troubles gastriques.

« Pendant des décennies, les chercheurs et les médecins ont pensé que l’anxiété et la dépression contribuaient à ces problèmes. Mais, nos études et d’autres démontrent que c’est peut-être aussi l’inverse », explique M. Pasricha.

Les chercheurs ont trouvé des preuves que l’irritation du système gastro-intestinal peut envoyer des signaux au système nerveux central (SNC) qui déclenchent des changements d’humeur. « Ces nouvelles découvertes pourraient expliquer pourquoi un pourcentage plus élevé que la normale de personnes atteintes du SCI et de problèmes intestinaux fonctionnels développe une dépression et de l’anxiété », explique M. Pasricha1.

Grâce à cette compréhension, examinons les bactéries dans nos intestins. Il a été démontré que les bactéries produisent et/ou consomment un large éventail de neurotransmetteurs, notamment la dopamine, la noradrénaline, la sérotonine et le GABA. La sérotonine est le neurotransmetteur qui joue un grand rôle dans les émotions et le bonheur. On estime que 90 % de la sérotonine du corps est produite dans les intestins, et que près de 95 % de la sérotonine du corps réside dans le tractus gastro-intestinal1,2. En gardant l’intestin heureux, on peut garder le cerveau heureux.

Le calme de l’intérieur
Pour beaucoup de personnes, l’un des premiers signes de stress est un malaise gastro-intestinal, notamment des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements et des selles molles. Flore suprême Probiotiques Plus Humeur et Stress de Renew Life® est formulé pour contribuer à réduire les malaises gastro-intestinaux chez les personnes qui subissent un stress léger à modéré résultant des événements de la vie et à modérer les sentiments d’anxiété. Le produit comprend 6 souches probiotiques uniques qui fournissent 30 milliards de cultures actives en une dose pratique d’une fois par jour, sans qu’il soit nécessaire de prendre un autre supplément de probiotiques.

Flore suprême Probiotiques Plus Humeur et Stress de Renew Life® est formulé non seulement pour favoriser une bonne santé digestive, mais il contient également les souches probiotiques cliniquement étudiées Lactobacillus helveticus R0052 et Bifidobacterium longum R0175 pour contribuer à modérer les sentiments d’anxiété et à réduire les malaises gastro-intestinaux liés à un stress léger à modéré1.

par Caroline Farquhar RHN, EMP, BA
[1] CAMH authors. (2011). Mental Illness and Addiction: Facts and Statistics. Available: https://www.camh.ca/en/driving-change/the-crisis-is-real/mental-health-statistics. Last accessed 22 Apr 20.
[2] M. Rao et al. (2016). The bowel and beyond: the enteric nervous system in neurological disorders. Available: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5005185/#!po=2.23881. Last accessed 15 Jan 20.
[3] Costa, M. et al. (2000). Anatomy and physiology of the enteric nervous system. Available: https://gut.bmj.com/content/47/suppl_4/iv15. Last accessed 15 Jan 20.
[4] John Hopkins Medicine authors. The Brain-Gut Connection. Available: https://www.hopkinsmedicine.org/health/wellness-and-prevention/the-brain-gut-connection. Last accessed 22 Apr 20.
[5] Strandwitz, P. (2019). Neurotransmitter modulation by the gut microbiota. Available: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6005194/. Last accessed 22 Apr 20.
[6]   Stoller-Conrad, J. (2015). Microbes Help Produce Serotonin in Gut. Available: https://www.caltech.edu/about/news/microbes-help-produce-serotonin-gut-46495. Last accessed 18 Oct 19.
[7] Michaël, M. et al (2011) Beneficial psychological effects of a probiotic formulation (Lactobacillus helveticus R0052 and Bifidobacterium longum R0175) in healthy human volunteers, Gut Microbes, 2:4, 256-261, DOI: 10.4161/gmic.2.4.16108